Saint-Emilion – Place Bouqueyre

Rasée durant la première moitié du XIXe siècle pour élargir le passage et faciliter la circulation, la porte Bouqueyre fut durant plus de 600 ans l’unique accès à Saint-Émilion depuis la vallée.

La rue de la Porte Bouqueyre, mentionnée dès 1211, est la plus ancienne attestée à Saint-Émilion. Son nom fait référence aux bouchers dont les étals bordaient la rue. Au milieu du pavé, s’écoulait le ruisseau de la Grande Fontaine, canalisé à l’arrière des maisons depuis le milieu du XIXe siècle. La rue voisine de la Petite Fontaine était elle aussi parcourue par un modeste ruisseau qui faisait office d’égout à ciel ouvert. Ces deux petits cours d’eau, aujourd’hui canalisés et déviés dans les jardins à l’arrière des maisons, se rejoignaient avant de franchir le mur d’enceinte, puis se jetaient dans le Fongaban en contrebas de l’actuelle place Bouqueyre.

Durant les guerres de Religion, une vaste barbacane de plan triangulaire vient renforcer la défense de la porte Bouqueyre. Si cette fortification avancée a disparu de longue date, la place actuelle conserve la mémoire de sa forme. Le seul vestige visible est la petite échauguette, isolée sur le côté de la place, qui donnait à l’origine sur le chemin de ronde et permettait aux gardes de s’abriter.

en savoir plus

Your Title Goes Here

par Artist Name

Visualisez les tables de lecture sur la carte de la Juridiction :

Ils sont partenaires du projet